Autres informations et services officiels : www.belgium.be

Nos éléments

Nos éléments médicaux d’intervention (EMI)

Nos unités EMI (Elément Médical d’Intervention) sont basées à divers endroits sur le territoire belge pour fournir un soutien à la fois à la Composante médicale ainsi qu’à toutes les autres composantes de la Défense.

Hôpital Militaire Reine Astrid

  1. 1 EMI

    Ce bataillon opérationnel basé à Lombardsijde fournit, en collaboration avec l’Hôpital Militaire Reine Astrid, un soutien médical au personnel « Opérations et Entrainements ».

    Grâce au 1 EMI, les modules médicaux opérationnels sont toujours prêts à passer à l’action dans de brefs délais. Doté d’une capacité d’engagement immédiate, ce bataillon fournit donc un appui médical à la Composante Terre, à la Composante Marine, au Service d’Enlèvement et de Destruction d’Engins Explosifs SEDEE et à l’équipe Search & Rescue (SAR) via notamment des actions de sauvetage par hélicoptère.

  2. 2 EMI

    Le 2 EMI assume à la fois une mission opérationnelle et une mission territoriale. Basé à Leopoldsburg, ce bataillon est toujours prêt à être déployé pour des opérations à l’étranger, principalement au moyen d’équipes d’ambulanciers ainsi que du Rôle 1, une sorte de poste d’infirmerie mobile.

    Le Rôle 1 comprend 2 tentes, des appareils médicaux et du matériel léger et facile à transporter. Un seul kit permet de réaliser 4 installations spécialisées en premiers soins et traitement des traumatismes. Deux ambulances blindées, dont une faisant office de Service Mobile d’Urgence, sont toujours prêtes à acheminer les patients vers le poste de soins. Ce type d’installation médicale de terrain est toujours accompagné d’une équipe composée d’un médecin urgentiste, d’un infirmier urgentiste et d’un ambulancier.

    En ce qui concerne les missions territoriales, le 2 EMI fournit un appui et du matériel médical à ses unités clientes, principalement dans les provinces d’Anvers et du Limbourg. Les installations de soutien médical permanentes sont situées à Leopoldsburg, Brasschaat, Saint-Trond et Kleine-Brogel. Elles offrent des soins de santé de première ligne au personnel de la Défense et disposent d’un service d’urgence avec ambulances et soutien médical pour les camps de tir et d’entraînement de la région.

    Enfin, le 2 EMI apporte un soutien au Service vétérinaire sur le plan de l’hygiène, de la lutte contre les animaux nuisibles et de la sécurité alimentaire sur le territoire national et durant les missions à l’étranger.

  3. 3 EMI

    Ce bataillon médical francophone basé à Marche-en-Famenne apporte un soutien aux unités de combat francophones de la Composante Terre.

    Le 3 EMI assiste les unités militaires durant les exercices de combat et les entraînements au moyen d’une équipe composée notamment de médecins, de pharmaciens, de dentistes, d’infirmiers, de kinésithérapeutes, d’ambulanciers et même de vétérinaires.

    Le 3 EMI assure également un soutien territorial, avec des installations médicales à Marche-en-Famenne, Amay, Elsenborn et Lagland, pour les membres du personnel de la Défense.

  4. 4 EMI

    Le 4 EMI, basé à Peutie (non loin de Bruxelles), est un bataillon bilingue de la Composante Médicale. Les membres du personnel de ce bataillon remplissent efficacement et adéquatement toute une série de missions, dont notamment :

    • Appui médical lors de l’évacuation de citoyens belges se trouvant en difficulté durant l’exécution de leur mission à l’étranger.Il peut être question de problèmes de nature politique forçant les citoyens belges en question (et leurs familles) à retourner dans leur pays. Ces opérations se déroulent généralement en collaboration avec la Composante Air.
    • Appui médical aux unités de paracommandos et aux Forces Spéciales.Nous disposons d’un personnel médical spécifique pour ces missions, qui possède les mêmes brevets que les troupes d’élite et s’entraîne même avec celles-ci.
    • Aide en cas d’attaques chimiques, biologiques, radiologiques ou nucléaires.Le 4 EMI possède les connaissances et modules opérationnels nécessaires pour gérer, conserver et entretenir les modules de décontamination.
    • Soins militaires spécialisés sur mesure de première ligne visant à maintenir le niveau physique et mental du personnel prêt à être déployé.
  5. 5 EMI

    Le 5 EMI est chargé de l’appui médical lors des opérations. En collaboration avec les autres EMI et l’Hôpital Militaire Reine Astrid, il participe également au soutien médical en Belgique. Ce bataillon fournit un soutien médical aux bases des forces aériennes de Florennes et Beauchevain, une mission impliquant également le 1er Wing de la Composante Air, qui dispose d’hélicoptères pour le transport rapide des patients.

    Le bataillon fait office de centre de compétences pour la formation hygiène et la mise en oeuvre de moyens chimiques dans l’éradication d’organismes vivants pour la Défense. Concernant l’hygiène, il est surtout question de réaliser des inspections dans le secteur de l’Horeca et des contrôles de qualité de l’eau dans les différents quartiers militaires de la Défense.

    Le 5 EMI est également affecté à des missions de décontamination, notamment pour l’éradication d’insectes ou la lutte contre les rongeurs.

    D’autre part, ce bataillon est agréé pour la distribution en gros de produits pharmaceutiques destinés à la Défense et est en charge de la fabrication et distribution de kits et médicaments opérationnels conventionnels. Nous comptons donc sur le 5 EMI pour l’approvisionnement en médicaments de la chaîne médicale et pour l’appui aux opérations.