Autres informations et services officiels : www.belgium.be

À propos de nous

L’École Royale Militaire (ERM)

L’ERM délivre des diplômes de bachelier, de master et de doctorat. Pendant toute la période de ta formation, tu percevras une rémunération.

  1. Master en sciences de l’Ingénieur (Polytechnique)

    • Orientation Network Enabled Capability (NEC)
    • Orientation Structure, Mobility and Propulsion (SMP)
  2. Master en Sciences Sociales et Militaires

    • Orientation Security Studies for Defense (SSD)
    • Orientation Defense and Security Technologies (DST)
    • Orientation Management Science for Defense (MSD)
  3. Master en Sciences Nautiques /Master en Sciences Industrielles / Master en Sciences Médicales / Pilote ou contrôleur aérien du cadre auxiliaire

    Ces formations sont assurées au sein d’universités ou de hautes écoles civiles, les étudiants  demeurant sous l’autorité de l’ERM.

    Tout étudiant souhaitant intégrer notre école doit satisfaire à une épreuve d’admission.

Facultés

POLYTECHNIQUE

Si tu possèdes des compétences techniques et que tu souhaites te réaliser pleinement, la faculté Polytechnique est parfaitement dans tes cordes. Au terme d’une formation de cinq années, tu obtiendras un Master en sciences de l’Ingénieur.

Depuis la création de notre école en 1834, nous formons des ingénieurs qualifiés. Et la faculté « Polytechnique » ne s’appelle pas ainsi par hasard. Elle dispense en effet une formation polyvalente qui te permettra non seulement d’approfondir tes connaissances dans ton domaine d’activité, mais également de résoudre des problèmes dans d’autres disciplines. La formation comprend :

  • Un cycle de trois ans dispensé dans ta langue maternelle et sanctionné par un baccalauréat.
  • Un cycle de deux ans dispensé en anglais et sanctionné par un master.

La faculté compte sept départements :

  • Mathématiques
  • Physique
  • Chimie
  • Systèmes d’armes et balistique
  • Construction et matériaux
  • Mécanique
  • Communication, information, systèmes et senseurs

Ta formation porte essentiellement sur les sciences appliquées au domaine militaire.

En deuxième année de master, tu as le choix entre deux orientations :

  • Network Enabled Capability (NEC).
  • Structure, Mobility and Propulsion (SMP) Terre, Air ou Marine.

La dernière année de master comprend en outre la présentation d’un mémoire de fin d’études.

Au terme de ta formation, tu dois être capable :

  • D’évaluer les besoins technologiques d’une mission.
  • De concrétiser ces besoins.
  • D’intégrer des technologies dans des protocoles opérationnels.
  • D’être disponible pour des formations supplémentaires en fonction de l’évolution des besoins de la Défense.

J’ai choisi cette formation par envie d’une vie professionnelle intense et aventureuse, qui me permette de parcourir et découvrir le monde. Officier de Marine, c’est tout à fait dans mes cordes : tu es responsable d’un navire, de son équipage et de son système d’armement. Pendant ma formation, j’ai eu la chance d’admirer les magnifiques fjords de Norvège, ainsi que le soleil de minuit en Islande. D’autre part, tu es d’emblée immergé dans les différents teams de la Marine, ce qui te permet de te familiariser rapidement avec ton domaine d’activité, à savoir la mer. De plus, côtoyer de vieux briscards de la profession te permet d’acquérir une bonne dose d’expérience. Comme étudiant, on te confie rapidement de nombreuses responsabilités. Ton entraînement se passe à la fois à bord et sur un simulateur de navigation. Les escales te permettent de visiter différents pays et d’apprendre à connaître tes futurs collègues. L’aspect social est en effet primordial au sein d’une unité.”

Témoignage d’un étudiant en Polytechnique (marine)

SCIENCES SOCIALES ET MILITAIRES

Depuis 1849, cette formation génère des officiers passés maîtres dans l’art de commander. D’essentiellement pratique au départ, cette formation a fortement évolué au fil du temps. De nos jours, commander ne se résume plus simplement à donner des ordres. Afin de pouvoir s’adapter à l’évolution des circonstances, l’exercice du commandement implique désormais une ouverture d’esprit de tous les instants, ainsi qu’une attention et une disponibilité constantes.

Ces études durent quatre ans et débouchent sur l’obtention d’un Master en Sciences Sociales et Militaires. La formation comprend :

  • Un cycle de trois ans dispensé dans ta langue maternelle et sanctionné par un baccalauréat.
  • Un cycle d’un an dispensé en anglais et sanctionné par un master.

La faculté compte quatre départements :

  • Sciences du comportement (droit, philosophie, psychologie, sociologie).
  • Économie, management et leadership.
  • Étude des conflits (histoire et politique mondiales).
  • Opérations (intégrées, terrestres, aériennes, maritimes et médicales).

Outre l’étude des sciences du comportement, tu reçois également une formation dans des domaines plus spécifiquement militaires tels que la technologie militaire, l’histoire militaire, le leadership et les problèmes de défense. À cela s’ajoutent des matières telles que les mathématiques, les statistiques, l’informatique, l’économie et bien sûr le management.

La formation aborde les domaines suivants :

  • La difficulté de la vie en communauté, l’origine des conflits actuels, le management et le leadership.
  • Les moyens nécessaires pour mener à bien ta mission, ainsi que le fonctionnement et le maniement des systèmes d’armes.

Pendant l’année de master, tu as le choix entre les orientations suivantes :

  • Security Studies for Defense (SSD).
  • Management Science for Defense (MSD).
  • Defense and Security Technologies (DST).

La dernière année comprend en outre la présentation d’un mémoire de fin d’études.

Au terme de ta formation, tu dois être capable :

  • De gérer de manière efficace et efficiente des systèmes d’armes de haute technologie.
  • D’être engagé rapidement dans un contexte international complexe.

Mon avenir dans la Défense, je l’envisage dans la Composante Médicale. Celle-ci fournit l’appui médical lors d’opérations militaires, au cours des formations et des entraînements du personnel et pendant des opérations d’aide à la nation, notamment en cas de catastrophes. Ma formation à l’ERM combine volet militaire et médical. Plus tard, je devrai être capable de diriger du personnel médical (médecins, pharmaciens, infirmiers et personnel paramédical). Une carrière loin d’être aisée mais riche en challenges.”

Témoignage d’un étudiant en Sciences Sociales et Militaires (médecine)